Producteurs-distributeurs-diffuseurs : signature d’un accord historique sur la transparence des comptes

A l’issue d’une année de concertation tenue sous l’égide de la Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles, la filière de l’audiovisuel a signé hier un accord historique relatif à la transparence des comptes. Cette signature s’inscrit dans une démarche de confiance renouvelée entre les partenaires de notre filière.

Tout au long de cette année, les distributeurs représentés par le SEDPA se sont mobilisés afin de préserver le droit de chacun d’exercer et négocier de gré à gré les conditions commerciales de son choix, une liberté fondamentale et intrinsèque au métier de la distribution qu’il sera important de maintenir dans le futur. L’accord signé hier n’aura pas vocation à contraindre les relations contractuelles entre les distributeurs et leurs partenaires, mais bien de fluidifier les transmissions d’information et permettre une visibilité accrue quant au partage de valeur entre les maillons de la chaîne audiovisuelle.

Cet accord prévoit entre autre la forme du compte d’exploitation, ainsi que la définition des différentes catégories de frais et conditions d’opposabilité. Au vu des mutations profondes qui ont marqué le métier de distributeur ces dernières années—avec une implication accrue en amont de la chaîne de valeur, et de nouveaux défis dans un environnement international de plus en plus concurrentiel—cette clarification nécessaire représente une avancée nonnégligeable pour notre profession et pour l’ensemble de la filière.

Paris, le 7 juillet 2017

2017-07-24T12:40:57+00:00